Partagez | 
 

 Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haden J. Dane

avatar

• Messages : 207

Un peu plus pratique
Points:
12/1000  (12/1000)

MessageSujet: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 17:15

DANE; Haden James
29 ans
HUMAIN
Ordre d'Athena

Il m'est apparu que dans le monde dans lequel on vit actuellement, il vaut mieux tout garder par écrit que de compter sur sa mémoire. De plus, même si en gros : Ca vaut ce que ça vaut, je pense réellement que tout cela peut faire officie de preuve. Après... C'est vrai aussi que si quelqu'un de "lambda" se mettait à lire ce que June aime à appeler mon "journal intime" ( CE N'EST PAS UN JOURNAL INTIME!!! Juste un gros Posti-it de ce qu'il ne faut pas oublier!), il ou elle me prendrait très vite pour un taré.
Je ne suis pas dingue! C'est le monde dans lequel on vit qui est dingue! Étant donné que mes pages précédentes se sont noyées dans plusieurs pintes de bières (Mémo : Ne jamais laisser des pages sur lesquelles on a écrit sur une table basse quand on invite des potes à regarder un match), donc, vu que tout a été réduit à l'état de bouillie, je vais re-résumer un peu tout ce que j'ai pu vivre jusqu'à présent.
A June : Bébé, si tu me lis, souviens toi : Ceci n'est PAS un journal intime!
Autre petit rappel : Pourquoi ne pas compter sur sa mémoire? Et si tout cela n'était qu'un rêve? Ou une tumeur qui appuierait sur mon lobe temporal et me ferait voir des trucs bizarres? Bon... Ok, ce ne sont pas réellement des excuses, j'aime assez écrire et dans l'Ordre, j'ai appris qu'il valait mieux procéder ainsi pour laisser à nos successeurs des clés afin d'éliminer toutes ces saloperies qui peuplent le monde.
Maintenant, on peut revenir un peu en arrière.
Je m'appelle Haden James Dane. Je suis né à New-York. Ensuite... C'est plus flou. J'ai été élevé dans un orphelinat. Jamais adopté, jamais eu de séjours en famille d'accueil, rien. La vie en communauté me plaisait bien même si faut avouer que l'endroit était plus en mode trou à rats qu'autre chose. J'ai manqué de tout, mais j'avais des amis sur qui compter. Quand on est débrouillard on se fait à tout et heureusement, je suis débrouillard. L'endroit était tenu par une bonne femme "sympa" mais avec très peu de moyens. La ville ne voulait pas entendre parler de son orphelinat, du coup, elle ne pouvait compter que sur des aides privées qui ne venaient qu'au compte goûte. Ça, évidemment, je ne l'ai appris que plus tard, à 18 ans quand j'ai commencé à me poser des questions sur l'endroit d'où je venais, qui j'étais... L'orphelinat recevait des dons d'une "association" appelée Les Chevaliers de Saint Seiya. Drôle de nom... J'ai cherché longtemps qui était caché derrière ce nom et l'information a été très difficile à trouver mais je l'ai eu, ceux qui se cachaient derrière ce nom étaient autres que les membres de l'Ordre d'Athena. Ça ne vous parle pas pour le moment mais je reviendrais dessus plus tard.
Mon orphelinat donc. Un endroit où il ne faisait pas forcément bon vivre mais où j'ai grandit. J'y ai vus des gosses passer, rester... Repartir, revenir... Pour certains même, mourir. De maladie le plus souvent sans que cela se soit passé chaque semaine non plus, je ne suis pas né pendant les années 1900 non plus. Pour d'autres il s'agissait plutôt de disparition. A l'époque je pensais à des fugues mais connaissant mes camarades, je trouvais tout de même cela très étrange. Ils étaient là le matin, le midi, l'après-midi... En fin de journée nous sortions souvent jouer dans le petit parc en face et... Plus rien. Ils étaient nulle part. Ce que je ne comprenais pas et qui me parait plus clair aujourd'hui était pourquoi ils partaient toujours quand la nuit était tombée? Ils auraient très bien pu fuguer en journée, nous n'étions pas surveillé 24h/24. Je me disais aussi qu'ils préféraient la nuit afin de se cacher et ne pas être retrouvés si vite... Mais en grandissant, là encore, j'ai compris qu'il ne s'agissait pas de cela. Pour certains peut être... Mais pas pour tous.

A 16 ans moi aussi j'ai décidé de fuguer et choisit la nuit pour le faire curieux de voir si c'était effectivement la meilleure solution. Idiotie puisque je n'ai même pas essayé de me faire la malle en pleine journée mais à 16 ans, il ne faut pas chercher à comprendre... On est un peu con. J'étais un peu con et surtout très ignorant. A 20h une nuit du mois de novembre je me suis décidé à filer. 16 ans, c'était déjà vieux. J'étais le dernier de "ma fournée" comme on s'appelait entre nous. Les nouveaux, je ne les connaissais pas et ne m'entendais pas bien avec eux. Exception faite pour quelques un, trois ou quatre à tout casser mais les choses n'étaient plus pareilles. Partir était la seule solution qui s'offrait à moi à l'époque. Pas d'attache, pas de contraintes, quasiment pas d'affaires, le déménagement était vite fait donc. Il fallait aussi avouer que je me demandais à chaque jour qui passait ce que j'allais devenir. J'allais en cours mais ce n'était pas forcément mon dada... Je n'ai d'ailleurs pas eu mon diplôme. Pas de bal de promo pour moi mais ce n'était pas dans mes objectifs. Ce que je désirais c'était me sortir de l'orphelinat, de cette mauvaise routine qui était mienne. Partir de cet environnement trop clos. J'avais besoin d'indépendance et encore aujourd'hui, je suis un peu comme cela.
20h donc, j'ai déjà sorti mon sac par la fenêtre, il ne me reste plus qu'à filer en douce en passant par la buanderie, en bas. Il y a une sorte de trappe qui mène à la rue dans laquelle je devais récupérer mes affaires. Je suis descendu prétextant des affaires à récupérer. Personne ne s'est soucié de ce que je faisais, pourquoi j'étais absent si longtemps. Du moins, c'est ce que je me suis toujours dit. Après, je n'ai jamais été vérifier.
Me voilà donc dehors avec mon baluchon, me prenant pour Huck Finn alors qu'il se sauvait de chez son père. Moins malin que lui, je n'avais pas pris de réserve pour me nourrir et ne possédais aucun véhicule mais le métro de New-York me paraissait le meilleur moyen de locomotion pour m'éloigner vite et efficacement de l'orphelinat. Pour se faire il me fallait passer par des petites rues. C'est cette nuit là que ma vie a complètement changé (pour la première fois). D'ado ignorant avec un toit, de la nourriture, une éducation, je suis passé à ado effrayé, seul, affamé... Presque brisé.
Arrivé dans une petite rue j'ai vu un spectacle que personne ne devrait jamais voir. Un énorme chien, horriblement laid tenait dans sa gueule une jeune femme. Il était dressé sur ses pâtes arrières. Je ne pouvais plus bouger. J'étais pétrifié. Je regardais tout ça de loin, la bouche ouverte, en oubliant même de respirer.
Sauver la jeune femme? Ça ne me vint même pas à l'idée. Les premières secondes j'ai pensé à un film. Problème, il n'y avait aucune caméra, aucun décors, rien. Puis peu à peu c'est devenu réel même si je n'y comprenais toujours quedal. Les os de la jeune femme se cassaient sous le poids que la mâchoire refermée du chien faisait sur eux. Du sang coulait... Elle ne criait pas. Elle devait très certainement être évanouie ou même encore morte depuis quelques minutes... J'ai continué à regarder le spectacle encore quelques minutes puis sans comprendre, comment ni pourquoi, mon pied se mit à bouger et je choutais dans un couvercle de poubelle. L'horrible chien regarda en direction du bruit, moi, j'avais déjà filé, au passage j'effrayais un chat qui miaula de rage. Je ne me retournai pas mais savais que le chien n'était pas à ma poursuite. Il avait été dérangé par le bruit mais en quelque sorte le chat m'avait sauvé la vie. Si il n'avait pas miaulé alors peut être que le monstre m'aurait suivi, comprenant que j'étais un humain et là où il ne devait pas être. Aujourd'hui je sais que j'ai réchappé à la mort par miracle. Ce chien n'en était pas un, en réalité il s'agissait de ce qu'on appelle communément chez nous, un enfant de la lune, un loup garou quoi. Je ne sais pas comment et pourquoi il n'a pas senti mon odeur mais grâce à cela et au matou des rues, je m'en suis sorti.
Après avoir couru comme un dératé j'ai pris le métro, foncé à l'autre bout de la rue et ai erré des heures, des jours. Ce fut la pire époque de ma vie. J'ai trouvé un petit boulot dans un café. Ce fut aussi compliqué à faire vu mon apparence. Sale dégueulasse. Heureusement, il y avait des toilettes publiques dans lesquelles je pouvais faire un brin de toilettes tous les jours. Je vivais dans le parc. Je mangeais en me servant dans les poubelles des restos. Je ne demande à personne de me plaindre. Cette solitude et cette merde je l'avais voulu après tout. Je m'étais barré sans demander mon reste. J'en subissais les conséquences. Les deux premiers mois furent compliqués puis je trouvais ce petit travail, finalement j'économisais assez pour pouvoir dormir d'abord dans un hôtel miteux puis louer un appartement. Enfin, appartement, c'était un bien grand mot, cagibi serait plus approprié. Je ne vous raconte pas comment à 16 ans, louer un appartement même si il est complètement insalubre est compliqué. Heureusement, j'avais des relations dans la rue, des mecs pas fréquentables qui m'ont pourtant aidé à me faire une place dans la société. Travail, appart... J'étais comme un roi! Ça a duré un an. J'avais décidé de ne plus penser à cette histoire de chien. Je ne voulais pas savoir. Si je ne savais pas, alors ça ne me regardait pas, j'avais d'autres chats à fouetter. De plus, y repenser c'était avoir le souvenir de cette fille que j'avais très certainement laissé mourir et ça... Je ne pouvais pas. J'avais été lâche. Je n'étais qu'un gamin et plus tard on m'a dit que ce n'était pas ma faute, qu'à l'époque je n'étais de toute façon pas assez fort, que j'avais sauvé ma vie, que cela pouvait paraître égoïste mais que c'était ainsi et que, surtout, la jeune femme était certainement morte avant que je ne l'aperçoive. C'était ce qui avait finit par me déculpabiliser un peu et plus encore : Le fait que maintenant, j'allais sauver des vies.
17 ans donc, un an après ma fugue. J'étais sorti avec une fille du café voisin de là où je bossais et je l'avais raccompagnée chez elle, loin de chez moi. N'ayant pas assez de thunes pour prendre un taxi et les transports en commun étant arrêtés, j'étais obligé de rentrer à pieds. j'avais une drôle d'impression mais n'y prêtais pas attention pour ne pas me flipper bêtement. Si on pense mal, tout ira mal par conséquent : "Pense bien, tout ira bien". Manque de bol, comme souvent avec moi, j'ai bel et bien rencontré à nouveau le malheur ce soir là. Dans une ruelle, pour changer, une silhouette massive était dressée. Un chien? Pas cette fois, un homme. Quand je m'arrêtai pour regarder, immédiatement il se tourna et je vis qu'il tenait dans ses bras un gamin des rues, le même que moi il y a un an. Ma réaction fut bien différente de celle de l'an dernier, plutôt que de fuir de peur qu'il ne me remarque, je restais sur place et le regardais droit dans les yeux lui demandant ce qu'il faisait, puis le sommant de lâcher le "gamin". Il ne le fit pas et avança avec ce qui devait devenir son dîner vers moi, me parlant et tentant de... Je ne sais pas, me séduire ou...? A l'époque je ne comprenais pas, maintenant, oui, les vampires sont bizarres. Ils ne parlent pas comme nous peu importe l'époque d'où ils viennent et ce vampire là ne devait pas être bien vieux. Il ne lâcha donc pas le "gamin" et je commençais à le provoquer, désireux de sauver une vie. Je ne savais pas pourquoi mais j'étais certain que tout ça allait mal finir. Le type avait l'air humain mais quand il entra dans la lumière je compris en regardant ses yeux que ce n'était pas le cas. Il avait beau me dire qu'il ne voulait de mal à personne, que le mec était son cousin, qu'ils discutaient, que je devais me mêler de mes affaires, je n'en croyais pas un mot. Là encore, c'est plus tard que j'ai su le pourquoi du comment. J'ai un don. Impossible pour les gens de me mentir. Enfin... Impossible... Mon don n'est pas infaillible, je ne suis qu'un humain après tout mais je gère plutôt bien mon don. Mais revenons à ma deuxième rencontre, celle qui pour toujours restera gravée en moi comme étant à l'origine du tournant qu'à ensuite pris ma vie. Tant bien que mal, je réussissais à m'approcher du vampire pour finalement attraper le bras de sa future victime. Étais-je suicidaire à l'époque? Non, mais je ne savais pas à qui je m'attaquais, ou plutôt, à quoi. Ce ne fut pas un chat qui nous sauva ce soir là mais plutôt un camion benne. Il y eut un ENORME vacarme. Le vampire se retourna, et j'eus la possibilité de tirer Maverick, et l'entrainer avec moi dans une course folle. On arriva rapidement dans une artère très fréquentée de N-Y. Un monde fou et pourtant il était si tard, on était sauvés. Je ne sais pas pourquoi et comment j'ai encore eu tant de chance, mais à nouveau, je sorti vivant de ce bordel et j'avais sauvé une vie, la vie de Maverick qui est devenu aujourd'hui mon meilleur ami et partenaire de chasse. Chasse à courre? Non!! Chasse à l'ours? A la biche? Aux perdrix? NON! Chasse aux vampires/loups garous.
Après cette seconde expérience, ce fut une évidence pour moi, il fallait comprendre ce qu'il se passait, connaître nos ennemis et les tuer. Tous. Ils ne faisaient pas de chichis pour nous avoir nous, pourquoi en ferions nous?
Au départ ce fut compliqué. Maverick n'était pas chaud pour faire des recherches, comprendre mais il avait échappé à la mort et m'était redevable. Je ne lui demandais rien, non, mais il se sentait comme obligé de me suivre, comme si nos destins avaient été liés dès lors.

C'est à ce moment là que ma période de recherche commença. Je découvris l'existence des loups garous, des vampires, des modificateurs ainsi que de l'Ordre d'Athena. Encore des créatures sauvages et sanguinaires? Non, juste des humains qui comme moi, comme Maverick, voulaient exterminer la vermine. Les recherches furent fastidieuses, très fatigantes. J'enfonçais une porte et une autre me claquait au nez jusqu'au jour où par hasard je fut ramené à un lieu que j'avais bien connu à une époque : L'orphelinat. Il ne s'agissait donc pas d'un endroit normal, ici, seuls les enfants dont les parents avaient été tués par des bêtes féroces avaient leur place. Voilà pourquoi ils arrivaient si jeunes, pourquoi on était au courant de rien. Si je n'avais jamais connu mes parents c'était parce qu'ils s'étaient fait tuer alors que je n'avais que deux ans. Par qui? Vampire ou lycan, je n'en sais encore rien et continue à enquêter. Petit à petit j'apprenais des choses, je vieillissais aussi, je ne tuais toujours pas de créatures mais m'entrainais comme je le pouvais.
A force de faire des recherches, je finis par faire parler de moi dans le monde des chasseurs. C'est ainsi qu'avec Maverick, nous intégrions l'Ordre d'Athena, j'avais 20 ans et lui 19. La suite? Oh... Ce fut une accumulation de merdes, de claques, de trucs degueu à boire, de chutes, de blessures en tout genre, de traque, quelques morts. Certaines ennemies, d'autres de chez nous...
Il y a trois ans, je suis tombé amoureux. Ou non, je suis tombée amoureux il y a 4 ans mais ce n'est pas à révéler. Amoureux d'une autre membre de l'Ordre, June. Elle est toute ma vie maintenant. Si elle n'avait pas été membre de l'Ordre, peut être aurai-je eu moins peur pour elle, je ne sais pas mais il faut avouer que la savoir en mission loin de moi pour veiller sur elle me perturbe beaucoup. Récemment l'une des notre a été transformée en vampire. Pourquoi cela n'arriverait pas à June? Je ne suis pas du genre angoissé en général mais dès qu'il s'agit d'elle... Je ne peux m'empêcher de flipper comme un dingue. Je n'ai jamais été attaché à personne comme je le suis avec elle. Enfin, jamais attaché à aucune fille avant. J'ai eu des ex mais rien de fou, rien qui a duré tant de temps. Je pense qu'elle est la bonne, c'est pour ça que l'idée de la perdre m'inquiète tant. Après tout, si je dois faire de la psychologie de comptoir, c'est normal que je m'attache tant à June, elle est en quelque sorte ma seule famille. Je n'ai pas eu de parents... Que des amis, des gens que je considère comme des frères ou des sœurs mais un réel partenaire comme elle, un partenaire de vie... C'est la première fois. Il y a Maverick, évidemment, mon meilleur ami, mon frère. Ella... Ma "fille" adoptive. Je l'ai rencontrée comme j'ai rencontrée Rick. Elle était dans une situation inextricable, menacée par un lycan. Elle était avec son père qui a succombé. En fait, j'étais en mission dans une forêt en Island, autant dire loin de chez moi. Elle campait avec son père, ils se sont fait attaquer. Je n'ai réussi qu'a sauver une personne... Je n'ai pas eu le loup, mais il a perdu une oreille. Je suppose qu'il en va de même sous sa forme humaine, ainsi, si on le retrouve, Elle pourra le tuer. Elle est très demandeuse d'apprendre à être une chasseuse.
Au départ, je ne savais pas quoi faire d'elle. Elle était jeune, mais pas tant que cela. Je voulais la laisser dans sa famille, ses grands parents ou sa tante mais elle n'a rien voulu entendre. Elle est donc comptée dans les enfants disparue. Je n'aime pas ça mais elle est très persuasive quand elle veut. Petite peste! Je suis pourtant content qu'elle soit avec nous. Je l'ai officiellement adoptée depuis quelques mois, ça a été tout un truc. Faux papiers et tout le bordel... Une sacrée merde... Ça nous a pris des lustres!! Mais maintenant elle est avec moi. Je la considère comme ma fille ou ma petite sœur... Elle m'appelle "H", ça me fait rire. Cela fait 5 ans qu'elle est avec moi maintenant. Quand June est arrivé dans ma vie, j'ai eu peur que cela se passe mal avec Ella mais je suppose qu'elles se sont arrangées entre elles? En tout cas, quand je suis là, les choses se passent à merveille.
Ma vie me plait, je suis heureux mais j'ai l'impression de vivre en autarcie. Je ne fréquente que des chasseurs mais je me sens bien, j'ai une famille maintenant, une femme à venir. J'utilise beaucoup de "mais", pourtant c'est le cas. Tout va très bien "mais". Oh, il ne faut pas s'inquiéter, je suis juste un baroudeur! Besoin de bouger tout le temps mais avec une fille, une fiancée, comment être sur les route 24h/24? L'avantage c'est que ma famille aime bouger aussi. Alors pourquoi me plaindre? Je ne me plains pas.

Mon don, je n'en ai parlé que partiellement. C'est un don que j'aime. Oui, les humains ont des dons. Je suis capable de dire si on me ment ou pas. J'ai eu du mal à m'y faire, à savoir m'en servir. Heureusement, l'ordre m'a aidé. June principalement. Elle est issue d'une famille de chasseurs et ses parents étaient des "fous"! Ils ont fait vivre leurs enfants dans une bulle de magie, de potion. Je ne savais même pas que tout cela existait, mais si et June s'y connait, du coup, elle a des petites astuces pour que je maîtrise mieux mon don.
C'est vrai que tout mâle que je suis, j'aurai aimé un don qui me serve à attaquer. Manque de chance, ce n'est pas le cas, du coup, j'ai été "obligé" d'apprendre à me battre. (Je reviendrais ensuite sur ce que j'ai été contraint d'apprendre encore.). Des heures et des heures d'entrainement! Dingue! Je me suis pris des raclées phénoménales, je l'avoue. Maintenant, c'est moi qui met les raclées, en général. J'ai acquis des techniques de combat venant de tous les continents. Je peux me battre à la chinoise, à la japonaise, la thaïlandaise (ma préférée), à la brésilienne, l'israélienne, je boxe à la française, à l'anglais... C'est fou! Si seulement j'avais eu la moindre idée de tout cela quand j'étais plus jeune. Pourquoi j'ai tant galéré à apprendre? Parce que j'étais dja un vieux crouton! Je crois que je me suis cassé à peu près la moitié des os du corps! Au moins!
Ce qu'il m'a fallut assimiler aussi sont toutes les façons de tuer ou capturer un vampire, un lycan. La différence entre loup garou et modificateur. Savoir comment fabriquer mes balles pour maitriser ces créatures... J'ai appris avec les autres et j'ai appris seul... En lisant, lisant, lisant. J'avais déjà précisé que l'école n'était pas mon dada hein... Ce qui explique pourquoi j'ai faillit à plusieurs reprise lâcher l'affaire. Je ne l'ai pas fait. Je préférait persévérer pour June qui vient de perdre ses parents, Ella qui a perdu son père sous la mâchoire d'un loup, mes parents qui ont perdu la vie attaqués par... Je ne sais encore quoi, pour l'Ordre tout entier, pour moi.

Je suis près à tout faire pour devenir l'un des meilleurs chasseurs de l'ordre. Je suis près à connaître mon histoire. J'y arriverai!

Prénom/Pseudonyme;; Héhéhéhé
Âge;; Huhuhuhuhu
Fille ou Garçon;; Hahahahahaha

Comment es-tu arrivé sur le forum ?;; Par la petite porte!
Qu''est ce qui t''a motivé à t''inscrire ?;; C'est trop personnel!
Le forum sur une échelle de 10;; 10
Des suggestions pour l''améliorer ?;; Nop.

Avatar;; Ryan Reynolds
PV;; [D] Oui [] Non
Code du règlement;; Ok By Beely Like a Star @ heaven
Exemple de post;;
Spoiler:
 

--------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Autres comptes : Eldrid A. Vehviläinen
Jalys Hale Cullen
Spoiler:
 


Dernière édition par Haden J. Dane le Ven 7 Jan - 13:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 17:18

bienvenue et bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Haden J. Dane

avatar

• Messages : 207

Un peu plus pratique
Points:
12/1000  (12/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 17:23

Merzi!

--------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Autres comptes : Eldrid A. Vehviläinen
Jalys Hale Cullen
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 17:27

bienvenue et bonne chance pour ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Haden J. Dane

avatar

• Messages : 207

Un peu plus pratique
Points:
12/1000  (12/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 17:29

Merci!

--------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Autres comptes : Eldrid A. Vehviläinen
Jalys Hale Cullen
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Carmen Arteaga

avatar

• Messages : 1583

Un peu plus pratique
Points:
37/1000  (37/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 17:45

Rebienvenue Wink tu devrais pouvoir te démerder toute seule, hein Wink

--------------------------------------------------------


I hurt myself today to see if I still feel, I focus on the pain, the only thing that's real. The needle tears a hole, the old familiar sting. Try to kill it all away, but I remember everything. What have I become, my sweetest friend ? Everyone I know goes away in the end. You could have it all, my empire of dirt, I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Haden J. Dane

avatar

• Messages : 207

Un peu plus pratique
Points:
12/1000  (12/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 17:49

Comment ça TOUTE seulE, je vois pas du tout de quoi tu parles! Wink Wink

--------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Autres comptes : Eldrid A. Vehviläinen
Jalys Hale Cullen
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 17:54

Je me demande de quel compte tu es le DC Cool ??

Reubienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 18:04

Rebienvenue!!!
Revenir en haut Aller en bas
Haden J. Dane

avatar

• Messages : 207

Un peu plus pratique
Points:
12/1000  (12/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 18:08

Mais!! Je ne suis pas un DC enfin!! ^^

--------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Autres comptes : Eldrid A. Vehviläinen
Jalys Hale Cullen
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 18:11

Moi je saaaaaais , moi je saaais !

Bienvenue cher nouveau membre ! Si tu as besoin d'aide n'hésite surtout pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 18:14

J'aime ta signa mon amour (aa)


Bienvenue Haden =D
Revenir en haut Aller en bas
Haden J. Dane

avatar

• Messages : 207

Un peu plus pratique
Points:
12/1000  (12/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 18:22

Héhé!! Merciiiiiiiii!!!!

--------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Autres comptes : Eldrid A. Vehviläinen
Jalys Hale Cullen
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 19:06


Welcome here & bon courage pour ta fichette ^^
Revenir en haut Aller en bas
Haden J. Dane

avatar

• Messages : 207

Un peu plus pratique
Points:
12/1000  (12/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Jeu 6 Jan - 19:45

Merciiiiiiii!!

--------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Autres comptes : Eldrid A. Vehviläinen
Jalys Hale Cullen
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah S. Kerrigan

avatar

• Messages : 4358

Un peu plus pratique
Points:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Ven 7 Jan - 9:26

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah je pars un jour et deux de mes PVs sont priiiiiiis!!!! Si c'est pas la claaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaasse!!!!!!!!! Mais toi tu sais déjà que je t'aime de toute façon Wink WOUHOUUUUUUUUU!!!!!

--------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Haden J. Dane

avatar

• Messages : 207

Un peu plus pratique
Points:
12/1000  (12/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Ven 7 Jan - 13:10

Hihihihi!!! Very Happy Very Happy Very Happy
J'essaie de finir la fiche au plus vite, si tu as des idées bien précises, dis les moi, comme ça j'essaie de les caser! Very Happy

--------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Autres comptes : Eldrid A. Vehviläinen
Jalys Hale Cullen
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Ven 7 Jan - 16:18

(Re?)Welcooooooooooome Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Sam 8 Jan - 12:55

Bienvenuuuue !
( mon beau ... frère ? O___________________O )
Revenir en haut Aller en bas
Haden J. Dane

avatar

• Messages : 207

Un peu plus pratique
Points:
12/1000  (12/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Sam 8 Jan - 19:17

OUAIS!! Ton beauf! ^^

Tu peux me dire si c'est toujours ok mon Lumi?!! Sinon, bah, j'ai fini hein! Very Happy

--------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Autres comptes : Eldrid A. Vehviläinen
Jalys Hale Cullen
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah S. Kerrigan

avatar

• Messages : 4358

Un peu plus pratique
Points:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   Dim 9 Jan - 0:29

* MODE JUNE ON*

<3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3

* MODE JUNE OFF*

--------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Haden? Haden? Haden...? Oui..., c'est moi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
T.B.S. :: 
Les affaires classées
 :: Anciennes fiches
-